Parole - Français - Résistants

Citoyens, Elus et peine de mort. Débat

 

 

 

 

 

Un sujet grave sur lequel le candidat aux législatives, bien documenté, réfléchi, n'hésite pas à aborder le mieux possible : les racines du problème.

 

Avant-Propos

 

Je frémis, j'avoue que je suis très mal à l'aise lorsqu'on parle de peine capitale. Je me sens largement concerné lorsqu'un violeur assassin transgresse aussi violemment nos règles de morale. Dois-je réfléchir en tant que citoyen, trop souvent mal informé, victime aussi de mes préjugés, de ma conscience ? Dois-je me comporter à la manière d'un juge ? Quel noeud Gordien ! N'étant pas Alexandre, il me faut pourtant aviser.  

 

Problème bien posé, solution bien meilleure

 

Par pur réflexe, comme tout citoyen, je pourrais me poser la question : l'assassin, parfois récidiviste, mérite-t-il la peine capitale ? Il ne l'avait pas volé, ou toute autre réflexion stupide; pauvre innocent que je fus !

 

Je ne suis pas allé aux racines du mal. J'ai omis d'orienter intelligemment l'interrogation !

 

L'expérience, ma qualité de biologiste dilettante, d'homme suffisamment réfléchi, mes contacts avec des Présidents d'Association comme Alexandre I..... défendant certains meurtriers dont les mobiles n'aparaissaient pas clairement, meurtriers indéfendables vus les actes horribles, et qui de surcroît semblaient ne se rappeler de rien de leur acte barbare, me permirent d'y voir plus clair. Voyons cela :

  1. D'abord une donnée scientifique fondamentale grâce à la Bio-électronique du Professeur Louis-Claude Vincent où les mesures du sang chiffrées indiquent que la folie (même passagère) se situe sur le terrain basique et oxydé. Les produits de synthèse, le chlore, le Prozac, l'Halcion ont les mêmes coordonnées que la démence. N'oublions pas que la Bio-électronique a été oubliée, parce que vraisemblablement trop rigoureuses et portant atteinte aux fabricants de vaccins, tranquillisants, produits de synthèse dont sont victimes quelques 5 millions de Français. Ils ne sont pas criminels, certes, mais criminels potentiels.
  2. Mon expérience personnelle, me fit découvrir qu'en me débarrassant du mercure logé dans mes cellules, avec des produits naturels, ma mémoire retrouvait sa plénitude, mon intelligence refaisait surface, sachant alors résoudre les problèmes, même complexes qui se présentaient. Une incroyable promptitude à réagir suite à des accusations ou propos étrangers non respectueux, une réplique vive, sensée criblant l'interlocuteur d'arguments multiples et déstabilisants. Enfin la plénitude de mes moyens, jusqu'alors en veilleuse. Une joie de vivre, sereine mais continue ..... le 7 ème ciel quoi ! Saloperies de mercure et de produits chimiques.
  3. La découverte sur le livre de Roger Lenglet, Bernard Topuz "Des Lobbies contre la santé" Editions Syros, page 43, L'Halcion : un tranquillisant qui mène au crime ? Un pays sous camisole chimique.  Le livre du Dr Louis de Brouwer "Dossier Noir des médicaments de synthèse", renforçant magistralement le livre précédent. L'exemple de la tuerie de Nanterre, où plusieurs conseillers municipaux furent tués ou blessés par un homme sous Prozac. Inutile de prolonger la bibliographie des dizaines de livres, des centaines d'écrits scientifiques confirment.

Ayant abordé ce problème avec un médecin proche de Jean-Marie Le Pen afin de lui permettre de mieux apréhender ce redoutable "noeud" il ne fut pas d'accord avec moi. Je préconisais de "raccourcir" les responsables des Lobbys en les invitant à ne plus produire de produits chimiques, lui raccourcissaient physiquement les assassins.

 

Informations fragmentaires, incomplètes, évidemment puisque je ne veux écrire un livre tant la majorité est réticente à lire. Mais un article court me permet de vous inviter à la réflexion. Original, peut-être, en tout cas texte qui permet de rehausser le niveau du débat pour tous mes amis citoyens. Le résultat : Une condamnation des véritables responsables et la diminution natable des crimes par folie ... passagère. Quel bel avantage acquis, vraisemblablement, grâce à un candidat qui désire que la Politique soit tout autre chose qu'une infâme cuisine de mensonges et de futilités. 

 

 

 

 

 

 



07/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres