Parole - Français - Résistants

Rapport du Sénat. Métaux lourds & santé. Témoignages

 

 

Palais du Luxembourg

 

 

 

 

OFFICE PARLEMENTAIRE D'ÉVALUATION DES CHOIX SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES

RAPPORT

sur

LES EFFETS DES MÉTAUX LOURDS SUR LENVIRONNEMENT ET LA SANTÉ

,

 

par

M. Gérard MIQUEL,

Sénateur.

Déposé sur le Bureau de l'Assemblée nationale

par M. Jean-Yves LE DÉAUT

Vice-Président de l'Office.

Déposé sur le Bureau du Sénat

par M. Henri REVOL

Président de l'Office

 

.

Environnement, santé

 

,

 http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-2611.pdf

 


 

 

Ce rapport, aujourd'hui incomplet, puisque datant de 2001. Déjà les sénateurs s'étaient penchés sur ce problème. Quelles démarches préventives et actions thérapeutiques ont été mises en place, depuis, par les organismes professionnels et institutionnels ?  

 

 

A NOTRE CONNAISSANCE

 

CE RAPPORT N'A PAS RECU D'ECHO

C'EST POUR LE MOINS REGRETTABLE

VOIRE IMPARDONNABLE.

 

Quelle en est la raison ?

 

On est pourtant "aux petits soins" des Français dans certains domaines rémunérateurs !

 

 

 

Conséquences : peu de médecins connaissent les problèmes liés aux métaux toxiques. Des dizaines de milliers de patients reçoivent des traitements inappropriés, inefficaces, accentuant les déséquilibres physiologiques et mentaux.

 

Des précurseurs indépendants, peu nombreux cependant, ont mis en place des structures adéquates et des thérapies efficaces.

 

Vont paraître sur ce blog quelques témoignages de patients maltraités par le corps médical désinformé et sauvés par des pionniers efficaces et courageux. Quand les parlementaires feront-ils valoir les règles humanitaires nécessaires pour éviter l'omerta.

 

Comment résoudre ce conflit, alors que de nombreux médecins jurent leurs grands Dieux que leurs patients sont des malades imaginaires, soignés avec des neuroleptiques ! !

 

Vive l'Hôpital psychiatrique ?

 

AFFAIRE A SUIVRE (Avril 2012)

Témoignages, de patients intoxiqués, suivant leur arrivée.

 

  1. Premier témoignage 19 AVRIL 2012

Bonjour Monsieur Daudon,

 

Le message que je veux faire passer est le suivant :

Le plus inacceptable n’est pas le fait d’avoir les preuves scientifiques de mon intoxication aux métaux lourds (mercure plomb …) et être évidemment  gravement malade mais la façon dont le corps médical vous traite en France.

Ballotée de spécialiste en spécialiste suite à une hystérectomie (faux fibrome) intervention qui s'est mal passée, et ce durant trois ans dans tout les hôpitaux de la région Rhône-Alpes, les médecins n’ont plu voulu me prendre en charge malgré mon état !!!!

Ces derniers m’ont clairement avoué et écrit qu’il n’était plus la peine que je les sollicite, que tout mes bilans de santé étaient normaux. Pourtant divers spécialistes demandaient une hospitalisation… !!

C’est en me rendant vers un thérapeute en Suisse avec mes examens que j’ai découvert le pot aux roses !!!! Ma dentition….

Le livre de François Cambayrac « Vérités sur les maladies émergentes » m’a été d’un grand secours.

L’intoxication CHRONIQUE aux métaux lourds n’est pas reconnu en France, heureusement que je vis à la frontière Suisse !!!!!

 

Amicalement. Chantal du 74. 

 

   2.   Deuxième témoignage 20 AVRIL 2012

 

 Bonjour chère patiente,

 

Suite à notre conversation téléphonique sur vos problèmes dentaires je connais les mêmes soucis aujourd'hui... et je peux vous en parler.

 

Toxicité chimique par la corrosion électro-chimique qui provoque un relargage des métaux sous forme d'ions métalliques et la vaporisation du mercure. La corrosion est principalement liée à la présence de plusieurs métaux différents dans la bouche et à l'acidité de la salive et des aliments.

 

 La toxicité électrique du mercure est liée à la présence de différents métaux en bouche ce qui crée des courants électriques mesurables (galvaniques) créateurs de champs électromagnétiques, perturbateurs. Nous avons la chance d'avoir internet aujourd'hui pour communiquer et chercher les informations.

 

 J'ai été reconnu "fibromyalgique" par des médecins après des années de souffrances, troubles musculo-squeletiques, névralgies, douleurs partout et grosse dépression nerveuse pour n'avoir pas été écoutée mais harcelée pendant  plusieurs années au travail. Difficile à vivre !

 

 D'ailleurs je reconnais que mes douleurs ce sont accentuées suite au stress subi à mon travail.

 

 Après avoir lu l'ouvrage de Françoise Cambayrac "vérités sur les maladies émergentes" que j'ai ouvert les yeux et décidé de faire le test par un médecin spécialisé. Le Dr Taillefer (examens joints)  pratiqué par un laboratoire en Allemagne. Rien en France ! !

 

 Je n'ai pas voulu faire la chélation par intra-veineuse (risqué) et j'ai choisi des traitements plus longs avec chlorella-ail des ours-vitamine C-acides aminés.... etc.

 

J'ai fait faire la dépose de 2 amalgames par un dentiste énergéticien à Toulouse qui m'a renvoyé vers un confrère dans ma région. Je n'ai pas refait d'autres interventions par peur d'avoir d'autres soucis dus au mercure. J'ai une dent dévitalisée sous une couronne qui m'inquiète toujours...

 

Le problème c'est que je fais des allergies à certains métaux (cobalt-cuivre,nickel, etc) d'après des tests sanguins au laboratoire de Limoges.  Normalement je ne devrais pas garder tous ces métaux en bouche...

 

Mais à qui faire confiance ?

 

Certainement  au Dr Lechner de Munich  en Allemagne qui pratique différemment des dentistes en France

 et qui soigne Caroline Bornet, une dame Alsacienne qui a perdu ttes ses dents "ostéonécrose" tumeurs des os de la mâchoire dues aux mauvais soins pratiqués par la dentisterie en France.Vous regarderez les sites :  www.neo-cosmo.com  www.sevaonline.com  www.dr-lechner.de    www.totezähne.de  www.zahnmetall.de 

"non au mercure dentaire "  

 OroTox est un test simple, rapide, indolore qui détecte les toxines dentaires. (en Allemagne ou Suisse)

 

Beaucoup de ces toxines bactériennes et des protéines dénaturées (méthyl, mercaptan-) peuvent être détectées.

 

 Bon courage à vous. - Cordialement.  M . P du 40
 
   3 .   Troisième témoignage 20 AVRIL 2012 
 
Voici mon témoignage sur mon intoxication aux métaux lourds - M.C G de Paris

 

Extrêmement  fatiguée depuis des années, je metttais cela sur le compte de mon accident (traumatisme crânien avec fracture du rocher à 22 ans, j'en ai 62)

 

Jambes lourdes, douloureuses, puis problémes de mémoire, concentration et voici 5 ans :  hépatite médicamenteuse (le medecin ne veut m'arrêter que 7 jours, je ne suis pas que fatiguée ,je suis epuisée : il ne m'a plus revu).

 

L'année d'aprés ablation de la vésiocule suite à une crise extrêmement  douloureuse, puis calculs rénaux avec bloqué dans l'uretere (opération et je suis sondée plusieurs mois).

 

A la retraite  le 30 décembre 2010; je  suis  toujours épuisée. Mars 2011 pyelonéphrite. Octobre ça recommence, je suis seule :"ce n'est pas possible je suis  en train de mourir à petit feu" me dis-je. 

Je ne veux pas mettre les pieds à l'hôpital ils vont m'achever et finir par me trouver quelque chose  à force de me charcuter.

 Je fais comme les chats je dors et jeûne mais n'ai plus beaucoup de force. Par hasard une voisine me donne l'adresse d'un pratiquant de médecine chinoise  qui surtout vient à domicile (d'où acupuncture,massage, homéopathie, changement alimentaire: essentiellement sans  gluten sans caseine ,SGSC) + compléments alimentaires : surtout Vitamine C dans un premier  temps. 

 

Je  vais un peu mieux et de ce fait  vais au marché de Noêl au village voisin. Je tombe sur le livre de Françoise Cambayrac "Verités sur les maladies émergentes" puis" Comment s'en sortir".

Je suis saisie, je me reconnais dans le parcours de cette dame. Voilà  j'ai la reponse à mon état.

Aucune aide de mes proches. Mon mari c'est plutôt le contraire. Il me faut la preuve.

 

Les analyses d'urines  effectuées en Allemagne me confirment une intoxication au manganèse ,au mercure, à l'etain , et au plomb ( test de chélation).

 

A ce jour  je vais beaucoup, j'arrive à marcher, j'essaye plusieurs choses mais je refuse les intraveineuses enfin pour l'instant  Les pistes sont nombreuses avec avis divers.

 

"J'avale " par alternance du petit lait de chèvre, Vitamine C, D ,Bion 3 , gouttes de Poconeol, silicium organique, huile de Haarlem, bientôt Ecomer, chlorella, sélenium et germanium.

 

Mal depuis si lontemps  je ne suis plus à 1 ou 3 mois près. Il faut prendre son temps,se reposer et s'adapter.

Pour info argile et charbon activé eliminent les metaux  mais tout le reste aussi donc cela  doit rester ponctuel.

 

Bon courage à tous et unissons  nous. Diffusons plein pot. MC.G

 
       

 

 

 



19/04/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres