Parole - Français - Résistants

Souveraineté citoyenne pour une Economie de partage

 

3 a - Appel du Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne

Informations socio-économiques.

www.ric-france.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans partage rationnel, luttes et chienlit.

 

 

Notre association opérationnelle depuis de nombreuses années, réclame pour le citoyen le droit à sa souveraineté. En clair, le droit à l'initiative des lois : Article 6 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen : 26 août 1789. Voir l'appel Général constitutionnel.

 

Malgré nos multiples relances à tous les Partis, aucun parlementaire n'a déposé sur le bureau de l'Assemblée nationale un projet de loi en faveur du référendum d'initiative citoyenne qui permettrait à chacun de proposer un projet de loi, soit pour initier, soit pour modifier, soit pour retirer une loi défavorable à l'ensemble des citoyens; enfin dans une action commune attirer l'attention des parlementaires sur un problème particulier, problème dissimulé par les maîtres internationaux (multinationales).

 

Compte tenu de ce régime oligarchique, dénoncé par Yvan Blot, ancien député et haut fonctionnaire de l'Etat, il est impossible de faire valoir publiquement des informations citoyennes dûment établies par nos études économiques. Bien que notre mouvement soit d'ordre essentiellement constitutionnel nos spécialistes se doivent de répondre aux questions que se posent les citoyens dans le domaine socio-économique.

 

Nous n'apprécions pas le manège politique français qui, par l'intermédiaire de la presse et de la TV, nous distrait sur cette pseudo dette non imputable au public mais aux portefeuilles des ministres, députés et sénateurs; sans oublier la trahison du Président de la république lors de notre refus d'accepter par référendum le traité de Lisbonne !

 

Pensons à nos richesses immenses produites et jamais réparties convenablement ! Qui plus est, détruites, ou invendables alors qu'il serait si simple de les redistribuer. Pourquoi ? Parce que l'argent ne circule pas, toujours dans les poches des actionnaires et spéculateurs, pas dans les poches des laissés pour compte par la machine, les délocalisations, la financiarisation du système économique.

Une simple émission monétaire gratuite fournie par la Banque de France comme avant 1973, [mystification supplémentaire, coup d'Etat économique de l'époque, loi passée en catimini !] et répartir cette somme sur tous les citoyens. Somme remboursée sans intérêt et rendue à l'organisme d'Etat lorsque la production est écoulée. Cherchez donc l'inflation, indésirables économistes patentés !

 

N-B Rappelons-nous cet extrait du discours de Silvio Gesell prononcé à Berne en 1916 : " ...La rente et l'intérêt, c'est à dire le soi-disant droit au travail d'autrui, devront, si nous voulons jouir de la paix sociale et entre nations, être sacrifiés jusque dans les dernières traces "... .

Voici les coordonnées des responsables : Jacques Daudon au 04.92.67.05.48 - Didier Tailliez au 04.68.59.70.69. Une bonne centaine de sympathisants nous assiste.

Ralliez, participez, informez avec le Rassemblement d'Initiative Citoyenne; unis nous ne le regretterons pas. Ecrivez à contact@ric-france.fr pour tout engagement ou renseignement.[1]

 



[1] [1] Imprimé par nos soins - Ne pas abandonner sur la voie publique – Merci.

Si le document vous agréé vous pouvez le photocopier afin que vos amis en prennent connaissance.



05/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres