Parole - Français - Résistants

Testament en faveur des Gauches et des Droites du 05

 

Lettre d'un Preux aux Citoyennes et Citoyens - Serres le 28 mai 2012

 

 

 

 

 

Vous, Amis de gauche et de droite ou d'un quelconque Parti, convaincus par votre idéal,

 

Je laisse sur cette page, mes dernières volontés de réconciliation générale afin que vos enfants et vous-mêmes ne soyez plus appauvris, empoisonnés et asservis.

Je vous ai donné le meilleur de moi-même; cet humanisme profond ourlé par une volonté de fer, indestructible, quelque fois véhémente, rarement agressive afin que vous compreniez l'importance de cette prochaine votation du 10 juin 2012.

 

N'ayez crainte, je ne vais pas mourir car le chiendent ne peut crever. Il faudrait pour cela que vous changiez ma terre nourricière et cette énorme entreprise n'est pas dans vos cordes. Elle ne peut-être que l'oeuvre du grand bâtisseur, de l'être suprême ou du Bon Dieu tout simplement.

 

Testament non olographe, car j'ai horreur des actes officiels, non un simple héritage, découlant de mes lectures et réflexions, de relations avec des pionniers clairvoyants. Héritage afin que, s'il devait y avoir un second tour peu probable, vous puissiez en profiter sans vous déchirer sottement.

 

Héritez, filles et fils de France de cette démocratie semi-directe que vous offrent les Blot, les Chouard, les Bachaud, les Daudon, les Tailliez, les membres du RIC, les 1.000 sympathisants de ce même mouvement, les Sandler et le Cercle des citoyens Français, bref les quelques dizaines de milliers de militants, avisés, de bon sens qui déplorent vos hésitations. Vos indécisions, vos atermoiements, vos attachements présents et passés vous aveuglent au point que vous reniez votre souveraineté face à une République violée par les énarques et domestiquées par l'Oligarchie mondialiste. 

 

Le 10 juin seulement, vous serez des Dieux, le lendemain des sujets qui devront se plier aux Partis menteurs qui n'ont rien à vous proposer que des mirages ou des miroirs aux alouettes. Laissez ces plumes, gardez vos poils, ne grisollez point mais respectez donc le bruit de vos insatisfactions en obligeant vos candidats préférés à "tenir un engagement sacré": votre désir unanime de souveraineté; pouvoir "faire naître une loi" que vous aurez, à plusieurs, rédigée. La belle enfant que voilà !

 

Obligez-les, est-ce possible, ils ne sont pas tenus par leurs promesses, de réformer cette Economie capitaliste qui vous ruine car elle est détenue par les Banquiers apatrides, pompant comme des enfiévrés le fruit de vos sueurs par l'intermédiaire de l'intérêt honteux et suicidaire. Opposez à ce suicide financier, les données des Gesell, des Dubouin, des Puel, des Loriant, des Allais, des Proudhon et de bien d'autres Economistes humanistes.

 

Priez-les de voir là, devant eux, des milliers de cancéreux, de femmes et d'hommes qui crèvent chaque jour davantage, victimes innocentes de leur aveuglement, de leur renoncement, de la désinformation tandis que leurs "soigneurs ignares" leur appliquent mercure, étain, argent soigneusement sur leurs dents les germes de l'Alzheimer, le Parkinson ou par l'aluminium la sclérose en plaques ou les maladies orphelines qui seraient héréditaires. Tu parles Charles !!

 

Priez-les enfin de voir clair, de réagir vigoureusement contre ce beau monde conseiller en désinformation afin de profiter de vos innocences.

 

Veuillez accepter ma mise en demeure gratuite. Espérez, par vos votations identiques, qu'il n'y ait pas un second tour. Si cela devait être vous seriez, alors condamnés aux souffrances de l'enfer que vous auriez, vous mêmes, créé.

 

Ainsi soit-il ! Il en sera comme vous l'aurez voté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/05/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres